Warning: session_start(): open(/var/lib/php/session/sess_f02daa43538a551cb293f11b6be208c9, O_RDWR) failed: No space left on device (28) in /var/www/vhosts/foad-spirit.net/httpdocs/bandeau-boite-quiz.php on line 2 Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /var/lib/php/session) in /var/www/vhosts/foad-spirit.net/httpdocs/bandeau-boite-quiz.php on line 2

Cours de français, exercices, orthographe : l'accord du participe suivi d'un infinitif
Cours et exercice de français : participe passé suivi d'un infinitif...

Orthographe

Accord du participe passé suivi d'un infinitif

imprimer la fiche
Exercices d'anglais
Les cours de français concours, au collège ( 6ème, 5ème, 4èmeet 3ème) et au primaire (cm2, cm1, ce2, ce1, cp)

REGLE GENERALE

Lorsque l'on rencontre un participe passé suivi d'un infinitif, il faut se poser la question de qui fait l'action indiquée par l'infinitif.

  • Avec l'auxiliaire être, on accorde normalement avec le sujet.

  • Avec l'auxiliaire avoir Si le COD fait l'action indiquée par l'infinitif, le participe passé s'accorde avec le COD placé avant :

    • La personne que j'ai entendue chanter => j’ai entendu quoi? => que mis pour personne (c'est la personne qui fait l'action de chanter, c’est le sujet de chanter) => accord féminin singulier
    • La chanson que j'ai entendu chanter => j’ai entendu quoi? => que mis pour chanson  (Ce n’est pas la chanson qui fait l’action de chanter, elle subit l'action => elle n’est donc pas le sujet de chanter). => pas d’accord.
    • Les enfants que j’ai vus partir sont les tiens. => j’ai vu quoi? => que mis pour enfants (ce sont les enfants font l’action de partir, ils sont les sujets de partir) => accord masculin pluriel.

 

Participe avec faire et laisser

Lorsque les verbes «faire» et «laisser» employés dans un temps composé, sont suivis d'un infinitif, ils restent invariables.

Les cas d'accord de « fait» et « laissé» suivis d'un infinitif ne sont pas simples. Aussi, et compte tenu des recommandations du Conseil supérieur de la langue française de 1990, on peut considérer que les participes « fait » et « laissé », suivis immédiatement d'un infinitif, sont invariables (avec l'auxiliaire avoir comme en emploi pronominal).

Avec l’auxiliaire avoir: Je les ai fait venir;  La lettre que j'ai fait partir;  Les clefs que j'ai laissé tomber

 

Avec l'auxiliaire être (forme pronominale): Elles se sont fait prendre; Elle s'est laissé mourir de chagrin; Elle s'est laissé séduire.

 

Participe passé suivi d'un infinitif sous-entendu

Il y a deux cas à considérer :

Invariable

Les participes passés de certains verbes (cru, dit, , désiré, osé, pensé, permis, prévu, promis, pu, su, voulu, etc.) restent invariables lorsqu’ils ont pour objet direct un infinitif sous-entendu. Le pronom que est alors complément direct du verbe sous-entendu, d’où l’invariabilité du participe.

  • J’ai tenu toutes les promesses que j’ai pu. (J’ai pu quoi? à COD de l’infinitif sous-entendu tenir => pas d’accord).
  • Maria a donné à son fils toute l’affection qu’elle a voulu. (Elle a voulu quoi? => COD de l’infinitif sous-entendu donner => pas d’accord).
  • Martine n’était pas une pianiste aussi virtuose qu’elle avait cru. (elle avait cru quoi? =>COD de l’infinitif sous-entendu être => pas d’accord).
  • Nous avons fait les escales que nous avions prévu. (Nous avions prévu quoi? => COD de l’infinitif sous-entendu faire => pas d’accord).
  • J'ai fait tous les efforts que j'ai pu... (j’ai pu quoi? => COD de l’infinitif sous-entendu fa ir=> pas d’accord).

Accord

Ces verbes, à l’exception de pouvoir, peuvent aussi avoir leur propre complément d’objet direct, placé devant, ce qui rend l’accord obligatoire.

  • éric a raconté des histoires que Lucie n’a pas crues. (Lucie n’a pas crues quoi? => que mis pour histoires => COD devant le verb=> accord)
  • Les effets que nous avions prévus se sont tous produits. (Nous avions prévu quoi? => que mis pour effets => COD devant le verbe => accord)